Bayonne : suite à l’agression du 22 novembre, les chauffeurs de bus demandent plus de sécurité

Cet article est paru en premier sur SUD-OUEST BAYONNE.

La maison Chronoplus vit des heures difficiles. Lundi 22 novembre, 60 conducteurs ont fait valoir leur droit de retrait suite à l’agression vraisemblable d’un des leurs. En effet, le jour même, un cha…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire