Bordeaux : « La vidéosurveillance n’est pas une affaire d’opinion, il faut s’appuyer sur une analyse fine »

Cet article est parue en premier sur SUD-OUEST GIRONDE.

La ville de Bordeaux vient de mettre en place un comité d’éthique pour encadrer l’utilisation de la vidéosurveillance. Vingt-et-un membres issus des rangs de l’opposition, des juristes, des associatif…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire