Cap Optimist. Les six waterwomen françaises dont Stéphanie Barneix ont bouclé leur test de 1 800 km à la force des bras

Cet article est paru en premier sur SUD-OUEST MONT DE MARSAN.

Après 13 jours et nuits de rame, 24h/24, soit 320 heures cumulées pour parcourir les 1 800 km depuis Monaco à la seule force des bras, les six waterwomen de Cap Optimist, les Landaises Stéphanie Barne…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire