La cour d’assises de la Charente-Maritime n’assomme pas Salah Kelouache

Cet article est paru en premier sur SUD-OUEST ROYAN.

« Je veux m’excuser. J’espère que les victimes se remettront de ce traumatisme. Comme on dit, la vie c’est un combat. C’est tout, c’est le plus important. Ce qui m’arrive, ça ne changera pas mon quoti…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire