« Nous devons prendre notre revanche » : en Gironde, l’intérim relève la tête

Cet article est parue en premier sur SUD-OUEST GIRONDE.

En ce début 2022, la déferlante Omicron est là. Le nombre de contaminations quotidiennes en Gironde avoisine les 5 500 cas. Beaucoup d’entreprises optent pour l’intérim face à l’absentéisme. Ces agenc…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire