Patrimoine : dans le havre de paix charentais de Maria Casarès, la « dame d’Alloue »

Elle avait « le génie de la vie », disait d’elle Albert Camus, son amant, son double. Elle, c’est Maria Casarès, née María Victoria Casares Pérez le 21 novembre 1922 à La Corogne, en Galice (Espagne),…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire