Pau : elle finit le nez en sang après des coups de genou de son compagnon

Cet article est paru en premier dans SUD-OUEST PAU.

« C’était la fête des petits voisins », explique-t-il. Alors Michaël Singler s’est alcoolisé. Au point de ne plus se souvenir des coups qu’il a porté à sa compagne et qui lui ont valu d’être jugé en c…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire