Pau : « provocation » et vengeance expliquent les jeunes femmes jugées pour les tags « nazis »

Cet article est paru en premier dans SUD-OUEST PAU.

Les quatre inscriptions sur la tour du Bourreau, siège de l’organisation Libertat, avaient suscité l’indignation et la colère du collectif en septembre et octobre 2021. Étaient peintes en blanc une cr…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire